En faisant appel aux services à la personne, vous bénéficierez de plusieurs avantages fiscaux et sociaux, qui ont été préalablement mis en place par l’État pour faciliter l’accès des contribuables aux services à la personne.

Pour rappel, les avantages fiscaux prennent la forme de réductions ou de crédits d’impôts dans la limite de 12000€ par an et par foyer fiscal. Ce plafond varie selon les prestations :

  • Le petit jardinage : plafond limité à 5000€ soit 2500€ de réduction/crédit d’impôt
  • L’assistance informatique : plafond limité à 3000€ soit 1500€ de réduction/crédit d’impôt
  • Le petit bricolage : plafond limité à 500€ soit 250€ de réduction/crédit d’impôt

Vous serez d’ailleurs non-imposable sur les aides financières par les entreprises proposant des CESU préfinancés à leurs salariés pour le paiement de ces mêmes prestations d’aide à la personne.

Enfin, en tant que particuliers-employeurs vous serez exonérés des cotisations patronales de la sécurité sociale. Concernant les personnes âgées de plus de 70 ans, dépendantes ou handicapées, vous bénéficierez également de ces exonérations de cotisations patronales de la sécurité sociale, tout comme les organismes de SAP proposant des activités de petit jardinage, d’assistance informatique et de petit bricolage.

Share This