Début décembre 2020, vous avez peut-être modifier ou moduler l’avance de janvier 2021. Mais cela concernait uniquement des domaines spécifiques, qui sont les services à la personne, la garde d’enfant et les résidents en EHPAD.

Pour ce faire, en tant que contribuable vous percevrez le premier versement de 60% dès le 15 janvier 2021, acquitté de l’année précédente. Puis, cet été courant juillet, vous recevrez le versement du solde (des 40% restant) après la déclaration de vos revenus. En effet, cela vous permettra de déclarer le montant de vos dépenses de l’année précédente.

Le montant que vous recevrez n’est pas fixe mais dépend du crédit d’impôt auquel chaque contribuable a droit. Cependant, il se pourrait qu’il y ait des décalages par rapport à l’avance que vous aurez déjà perçue. Ainsi, deux solutions s’offrent à vous :

  • Si vous ne bénéficiez d’aucun crédit ou de réduction d’impôt, vous ne toucherez alors pas d’acompte en janvier, mais vous recevrez le montant total courant de l’été 2021, correspondant à vos dépenses de 2020.
  • Au contraire, si vous touchez un acompte mais que vous avez fait des dépenses moindres (voire plus aucune) dans l’année 2020, il vous faudra alors régulariser ce montant courant de l’été 2021 et vous devrez alors rembourser le trop-perçu.

Si vous avez besoin d’informations complémentaires, rendez-vous sur impots.gouv .

Share This