En plus services à la personne qui concernent au total 26 activités et qui permet une réduction d’impôt de 50% (selon l’article 199 sexdecies du CGI), il existe d’autre réductions/crédits d’impôt, moins connues.

 

– Réduction / crédit d’impôt pour les frais de garde d’enfant en centre de loisirs 

Concerne les frais de garde d’un enfant de moins de 6 ans (au 1er janvier de l’année de l’imposition) où la garde s’effectue hors du domicile comme en crèche, en centre de loisirs, en garderie ou chez une assistante maternelle agréées.

 

– Réduction / crédit d’impôt pour les travaux de rénovation énergétique en copropriété

En plus des propriétaires qui peuvent bénéficier de cet avantage, les travaux collectifs sont aussi éligibles (ravalement de façade, isolation, chaudière…)

 

– Aide pour les personnes en EHPAD (Établissement d’Hébergement pour les Personnes Âgées Dépendantes) ou en ESLD (Établissement de Soins de Longue Durée)

La condition ? La personne vivante dans un de ces établissements doit être fiscalement domiciliée sur le territoire.

 

– Réduction / crédit d’impôt pour les dons

Sont concernés les dons pour des associations (aide aux personnes ou d’utilité publique), syndicats ou encore partis politiques

 

– Réduction / crédit d’impôt pour les frais de scolarité

Si vous avez un ou plusieurs enfants à charge sur votre foyer fiscal et que ce ou ces derniers ne sont pas rémunérés, vous pouvez bénéficier de cet avantage. Attention, si l’enfant est en apprentissage ou contrat d’études, cela ne fonctionne plus.

 

Réduction / crédit d’impôt pour un investissement dans une PME

Les règles de cet avantage sont assez strictes : PME de moins de 7 ans, ou qui fait un investissement important etc.

 

– Frais réels pour vos dépenses professionnelles

Comme les frais kilométriques, les repas, les déplacements professionnels les locaux etc. L’administration applique d’office 10% d’abattement mais il se peut que les dépenses soient supérieures.

 

Compensation suite à une séparation ou un divorce

Lors d’un divorce, il est courant d’une des parties verse à l’autre une compensation financière : sur celle-ci peut être appliquée la réduction d’impôt si la prestation est versée en capital.

 

N’oubliez pas que pour justifier vos réductions et crédits d’impôt, vous devez garder vos reçus fiscaux en cas de demande ou de contrôle par l’administration fiscale. 

Share This